SAMBUC ÉDITEUR

littérature & sciences humaines

Dernières parutions Les collections Catalogue
Encyclopédie La maison d’édition Librairies Contact


Les 100 lieux de l’effroi

Rechercher dans l’application...


11 résultats. Toutes les applications Sambuc.

Application Les 100 lieux de l’effroi — De Pétrone à Bram Stoker. En savoir plus sur l’application.


1 2 3


La ferme de Heathcliff

Landes du Yorkshire de l’Ouest

Auteur : Emily Brontë

Œuvre : Les Hauts de Hurlevent

Date : 1847

« Wuthering Heights est le nom de la demeure de M. Heathcliff ; « wuthering » étant un adjectif provincial particulièrement expressif, qui décrit le tumulte atmosphérique auquel sa situation se trouve exposée, par temps de tempête. Il doit y avoir là-haut un air pur et vivifiant, en toute saison, en effet : on peut deviner la puissance du vent du nord, soufflant par-dessus la crête des colines, par l’inclinaison excessive de quelques sapins rabougris à l’extrémité de la maison ; et par une rangée d’épines décharnées tendant toutes leurs branches dans un même sens, comme si elles imploraient l’aumône du soleil. Heureusement, l’architecte a eu la prévoyance de construire solidement : les étroites fenêtres sont profondément enfoncées dans le mur, et les arêtes sont défendues par de grosses pierres aigues. »

(Les Hauts de Hurlevent, trad. I. Dough.)


La forêt de Roumare

Seine-Maritime

Auteur : Maupassant

Œuvre : Le Horla

Date : 1887

« Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d’angoisse.
Je hâtai le pas, inquiet d’être seul dans ce bois, apeuré sans raison, stupidement, par la profonde solitude. Tout à coup, il me sembla que j’étais suivi, qu’on marchait sur mes talons, tout près, à me toucher.
Je me retournai brusquement. J’étais seul. Je ne vis derrière moi que la droite et large allée, vide, haute, redoutablement vide ; et de l’autre côté elle s’étendait aussi à perte de vue, toute pareille, effrayante. »

(Le Horla, 1887.)


La maison de Théopropidès

Athènes

Auteur : Plaute

Œuvre : Mostellaria

Date : fin du iiie siècle avant J.-C.

« Tranion. — Il s’est commis un meurtre abominable.
Theuropide. — Comment cela ? je ne comprends pas.
Tranion. — Oui un crime ancien, très ancien. C’est une histoire du temps jadis : mais nous n’avons découvert cela que depuis peu.
Theuropide. — Quel crime ? qui est le coupable ? achève.
Tranion. — Un hôte s’est jeté sur son hôte et l’a assassiné. C’était, je pense, celui qui vous a vendu la maison.
Theuropide. — Il l’a assassiné ?
Tranion. — Et il l’a dépouillé de son or ; puis il a enterré l’hôte dans la maison même.  »

(Mostellaria, trad. Édouard Sommer.)


La maison Usher

Boston

Auteur : Edgar Allan Poe

Œuvre : La Chute de la maison Usher

Date : 1839

« Pendant toute une journée d’automne, journée fuligineuse, sombre et muette, où les nuages pesaient lourd et bas dans le ciel, j’avais traversé seul et à cheval une étendue de pays singulièrement lugubre, et enfin, comme les ombres du soir approchaient, je me trouvai en vue de la mélancolique Maison Usher. Je ne sais comment cela se fit, — mais, au premier coup d’œil que je jetai sur le bâtiment, un sentiment d’insupportable tristesse pénétra mon âme. (...) C’était une glace au cœur, un abattement, un malaise, — une irrémédiable tristesse de pensée qu’aucun aiguillon de l’imagination ne pouvait raviver ni pousser au grand. »

(La Chute de la maison Usher, trad. Charles Baudelaire.)


Le château de Dracula

Transylvanie

Auteur : Bram Stoker

Œuvre : Dracula

Date : 1897

« Lorsque la calèche se fut arrêtée, le conducteur sauta à terre et tendit la main pour m’aider à descendre. Puis il sortit mes coffres et les posa sur le sol à côté de moi ; je me tenais alors près d’une grande porte, vieille et cloutée de gros clous de fer, et placée dans une embrasure saillante de pierres massives. Je pouvais voir, même dans la faible lumière, que la pierre était profondément taillée, mais que la sculpture avait été très usée par le temps et les intempéries. Alors que je me tenais debout, le conducteur sauta à nouveau sur son siège et secoua les rênes ; les chevaux partirent en avant, et tous disparurent dans l’un des sombres renfoncements. »

(Dracula, trad. I. Dough.)


1 2 3


À propos de l’application

Les 100 lieux de l’effroi

De Pétrone à Bram Stoker

Château du comte de Dracula, sombres maisons des contes d’Edgar Poe, îles féeriques de Stevenson, souterrains effrayants des égouts de Paris… Découvrez avec l’application « Les 100 lieux de l’Effroi » ces lieux marqués par l’horreur et mis en scène dans la littérature.

Logo de l'application : Les 100 lieux de l’effroi.

« Les 100 lieux de l’Effroi » contient des évocations littéraires de lieux effrayants, de Shakespeare à Stevenson. Dracula, Macbeth, légendes bretonnes... Il y a de quoi frissonner en découvrant les classiques de la littérature universelle !

Descriptions et cartes interactives vous plongeront au cœur de ces lieux terrifiants éparpillés aux quatre coins du monde…

De quoi frissonner, en partant à l’exploration des classiques de la littérature universelle !


Le 20 janvier 2023 | Catégorie : littérature.


Découvrir les applications

Glossaires, infographies et autres découvertes littéraires et scientifiques.



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer