SAMBUC ÉDITEUR

littérature & sciences humaines

Dernières parutions Catalogue Les éditions
Articles Les collections Contact


Patrimoine | 08 février 2021 | par Sambuc éditeur


Yroise : les collections patrimoniales de Brest en ligne

Histoire navale, archives littéraires et fonds régional numérisés.

Les collections patrimoniales du réseau des médiathèques de Brest, conservées dans les bâtiments de la médiathèque François-Mitterrand – Les Capucins près du centre-ville, sont à présent proposées en ligne sur la plateforme numérique « Yroise », créée dans le cadre du programme « Gallica marque blanche » initié par la BnF.

(Image : Yroise : les collections patrimoniales de Brest en ligne)

C’est sur un plateau en surplomb de la Penfeld, desservi par le téléphérique, que se situe le bâtiment de la médiathèque François-Mitterrand – Les Capucins, abritant les collections patrimoniales du réseau des médiathèques de Brest. La commune du Finistère regroupe des archives et des documents associés à l’histoire de la navigation française, à la littérature et à la région de Bretagne. Ces fonds, en partie numérisés, rejoignent à présent l’espace numérique en ligne Yroise, dans le cadre d’un programme en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Un fonds patrimonial maritime et littéraire varié

Avec 11 000 documents anciens et précieux, le fonds patrimonial de la ville de Brest constitue une collection unique dans plusieurs domaines, en premier lieu naval et maritime. Outre une dizaine d’alguiers du xixe siècle, recensant la flore sous-marine des côtes de Bretagne, la médiathèque François-Mitterrand possède trois manuscrits relatant le naufrage de la Méduse au xixe siècle, ainsi que plusieurs récits sur le voyage de l’explorateur du xviiie siècle Jean-François de La Pérouse dans le Pacifique. L’histoire de la Bretagne et de sa langue est représentée par des ouvrages comme les Grandes croniques de Bretaigne d’Alain Bouchart (1514), ou le Dictionnaire de Coëtanlem, dictionnaire de langue bretonne manuscrit en huit volumes, rédigé par Pierre-Joseph de Coëtanlem (1749–1827) durant la Révolution française d’après le travail de Louis Le Pelletier.

La littérature est également représentée par les archives (correspondance et manuscrits) d’écrivains d’origine bretonne (Victor Ségalen, 1878–1919 ; Frédéric Plessis, 1851–1942) ou installés à Brest, comme le poète symboliste Saint-Pol-Roux (1861–1940).

Outre un fonds de périodiques régionaux et sur des thématiques diverses (le jeu d’échecs, le mouvement anarchiste…), les sous-sols de la médiathèque François-Mitterrand – Les Capucins renferme également, entre autres livres rares et anciens, une dizaine d’incunables, 400 manuscrits et livres d’artistes, ainsi qu’une collection de 30 000 volumes de livres pour la jeunesse des xixe et xxe siècles.

Le fonds iconographique, enfin, intègre les clichés sur plaque de verre collectionnés par Marcel Boriès (1936–1986), érudit local, et légués à la bibliothèque de Brest, ainsi que des cartes et des plans, mais aussi les numérisations d’in-folio dotés de planches de grand format, comme les ouvrages techniques d’Antoine Choquet de Lindu (1712–1790) sur le bâtiment.

Un portail sur le modèle de la Bibliothèque nationale

Avec le programme « Gallica marque blanche », la BnF vise à mettre à la disposition de médiathèques patrimoniales locales la puissance de conception et de fonctionnalité de son portail numérique, Gallica. Fondé en 1997, le portail de la BnF regroupe quelque six millions de documents iconographiques, périodiques et imprimés divers, numérisés par la Bibliothèque et ses partenaires. En partageant la conception de ce portail aux autres fonds patrimoniaux en France et dans le monde, elle fait bénéficier ses partenaires du savoir-faire développé pour la mise en ligne de contenu patrimonial en numérique. Une dizaine de bibliothèques et d’institutions ont actuellement adopté l’architecture numérique de Gallica en s’associant à la BnF : British Library (« France et Angleterre. Manuscrits médiévaux »), bibliothèques de Rouen, de Toulouse, de l’agglomération Pau-Béarn-Pyrénées, ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Bibliothèque diplomatique numérique)…

Cette personnalisation du portail permet de proposer une sélection particulière du patrimoine numérisé, soit thématique, soit sous un angle local. Une démarche qui démocratise l’accès au savoir, en favorisant l’approche de contenus patrimoniaux numérisés (comme les ouvrages anciens), autrefois réservés aux spécialistes, par le grand public.

La bibliothèque numérique de Brest est la douzième et dernière plateforme à avoir rejoint le réseau, le 6 février dernier.


Sambuc éditeur

Notes

La plateforme numérique Yroise : https://yroise.biblio.brest.fr/.


Présentation du dispositif « Gallica marque blanche ».



retour aux articles



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer