SAMBUC ÉDITEUR

littérature & sciences humaines

Dernières parutions Les collections Catalogue
Encyclopédie La maison d’édition Librairies Contact


Beaux-arts | Le 22 novembre 2022, par Sambuc éditeur.
Lecture : cinq minutes.


Nicolò dell’Abate

Peintre italien, xvie siècle

Peintre de la région d’Émilie en Italie, Nicolò dell’Abbate naît en 1509 à Modène. Il est le fils d’un stucateur et peintre modénois, Jean dell’Abate.

(Image : Nicolò dell’Abate)

Nicolò dell’Abbate est né en 1509 à Modène. Formé d’abord par son père, stucateur, et peut-être par le sculpteur Begarelli, il fut bientôt fortement influencé par les Ferrarais Dosso et Battista Dossi dans le coloris, le pittoresque et la conception du paysage. Il sera de plus en plus influencé par les canons formels maniéristes et la grâce raffinée de Parmigianino, dont il découvre les œuvres à Bologne, ville où il reçoit une commande importante dès l’année 1530.

Outre quelques rares tableaux d’église, il réalise principalement des décors de fresques dans des palais et des villas de Modène, de Reggio Emilla et de ses environs, ainsi qu’à Bologne. C’est dans la cité de Romagne, dans les années 1549-1552, qu’il peint le cycle d’œuvres le plus célèbre de sa période italienne, les fresques du Palazzo Poggi dans la salle des concerts et des Travaux d’Hercule. Les thèmes de ces cycles profanes incluaient des scènes d’épopées antiques et de l’époque du peintre, l’Énéide de Virgile et le Roland furieux de l’Arioste, ainsi que des scènes de fête galantes et courtoises de jeunes aristocrates jouant de la musique, jouant aux cartes et festoyant, en alternance avec des paysages isolés. Il s’approche alors des styles du Corrège (1489–1534) et de Parmigianino (1503–1540). À la même époque, il peint également des portraits et des paysages fantastiques et lyriques sur des tableaux de chevalet.

En 1552, après la mort de Rosso Fiorentino, le peintre Francesco Primaticcio (1503-1570) invite Abbate à Fontainebleau pour travailler à la décoration du château, à laquelle Abbate participera jusqu’à sa mort. En France, il recevra de nombreuses autres commandes, la dernière en date étant la conception du char de triomphe pour l’entrée de Charles IX à Paris (1571).

Nicolò dell’Abbate meurt en 1571 à Paris.


Sambuc éditeur


En savoir plus

Char de Triomphe de Charles IX (inv 5879, Recto), Louvre, Département des Arts graphiques (site des collections du Louvre).

Le mariage mystique de sainte Catherine (inv 5831, Recto), Louvre, Département des Arts graphiques (site des collections du Louvre).


L’actualité : derniers articles

À l’occasion des Nuits de la lecture 2023, les éditions Sambuc lancent un grand quiz thématique sur le thème de la Peur.

Actualité | Le 06 décembre 2022, par Sambuc éditeur.


Écrivain écossais de l’ère victorienne, Robert Louis Stevenson a laissé une œuvre considérable faite de récits de voyage, de littérature d’aventure mais aussi de romans historiques, d’essais et de poésies.

Littérature | Le 02 décembre 2022, par Sambuc éditeur.


Peintre majeur du baroque tardif autrichien, Franz Anton Maulbertsch s’est illustré dans des fresques majestueuses telles celles du palais de Kroměříž (Moravie) ou du château de Győr (Hongrie).

Beaux-arts | Le 1er décembre 2022, par Sambuc éditeur.


Rechercher un article dans l’encyclopédie...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer