Sambuc éditeur

littérature & sciences humaines

Actualités Dernières parutions Littérature Arts Encyclopédie Quiz Librairies francophones La maison Contact

Arts | Le 14 janvier 2023, par Sambuc éditeur. Temps de lecture : cinq minutes.


Pieter Claesz

Peintre de natures mortes hollandais, xviie siècle

Singulièrement habile dans la peinture des effets de lumière sur les objets (notamment l’argenterie et les verres), Pieter Claesz invente, en même temps que Willem Claesz Heda, un type de nature morte nouveau et spécifique aux Pays-Bas : le Monochromen Banketje. Proche du monochrome, avec des tons légers d’une ou deux teintes, et d’un motif net, ce style frappant par sa simplicité et sa prégnance illustre des scènes de petit-déjeuner ou des vanités.

(Image de l'article n°232 : )
© Sambuc éditeur, 2024

La vie de Pieter Claesz est mal connue. Il naît vers 1597 à Burgsteinfurt en Westphalie (actuelle Steinfurt, dans le nord-ouest de l’Allemagne). Lorsqu’il se maria en 1617, il s’était déjà installé aux Pays-Bas, à Haarlem, où il resta probablement toute sa vie sans grande interruption.

Il fut le père et le premier maître du peintre de paysages italianisants devenu célèbre sous le nom de Nicolaes Berchem. On conserve aujourd’hui de Claesz des œuvres datées de 1621 à 1660.

Il meurt en 1660 à Haarlem.

L’oeuvre de Pieter Claesz

Claesz a surtout peint des natures mortes de petit déjeuner (Banketje). Il a également réalisé des peintures représentant des symboles de l’éphémère (natures mortes de vanités).

Ses premières représentations d’ustensiles de table et d’aliments sont encore réalisées dans le style de l’ancienne peinture de natures mortes de Haarlem, dans lesquelles les objets étaient disposés de manière variée et dans une grande gamme de couleurs, sur un plateau de table vu du dessus.

Dès 1630, il crée toutefois des natures mortes qui se distinguent du style habituel, en accord avec l’évolution générale de la peinture hollandaise, par une simplicité surprenante du motif, une construction stricte de l’image et une absence de toute coloration excessive. En raison de l’uniformité des tons obtenue par l’association de valeurs grises, vertes et argentées, les historiens de l’art hollandais ont inventé le terme technique de Monochromen Banketje (litt. « tableau de petit déjeuner monochrome1 ») pour désigner ces natures mortes proches de la monochromie.

Avec Willem Claeszoon Heda (ca. 1593-ca. 1680), qui développe parallèlement ce style dans les années 1630, Pieter Claesz est le fondateur et le principal représentant de ce style de nature morte, dont l’influence est restée essentiellement limitée aux peintres de Haarlem et d’Amsterdam.


Sambuc éditeur


Découvrir des œuvres de Pieter Claesz

1628 : Nature morte de vanité avec autoportrait (objektkatalog.gnm.de)

1630 (ca.) : Nature morte au jambon (collections.louvre.fr)

1636 : Nature morte avec coupe d’orfèvrerie (connaissancedesarts.com)

1640–1645 : Bol de fraises, römer, tête de poisson et salière sur un entablement (artcurial.com)

1643 : Nature morte (collections.artsmia.org)

Notes

Note 1. — Le terme banketje, diminutif, désigne un plat léger à manger à n’importe quel moment de la journée.


Entités nommées fréquentes : Pieter Claesz, Haarlem, Nature.


L’actualité : derniers articles

« Des auteurs et des œuvres »

Howard Phillips Lovecraft

(Image de l'article n°940 : Image de l'article `Howard Phillips Lovecraft`)
Image de l'article `Howard Phillips Lovecraft` © Sambuc éditeur, 2024

Méconnue de son vivant, l’œuvre de H. P. Lovecraft n’accède à la notoriété que plusieurs décennies après sa mort. Entretenant une vaste correspondance avec les autres auteurs de « récits étranges » et de pulp fiction, Lovecraft est aujourd’hui reconnu comme un classique de la littérature de genre.

Littérature | Le 16 février 2024, par Raphaël Deuff.

Actualités Sambuc

La revue « L’Eau-forte » revient en Grâce

(Image de l'article n°942 : Image de l'article `La revue « L’Eau-forte » revient en Grâce`)
Image de l'article `La revue « L’Eau-forte » revient en Grâce` © Sambuc éditeur, 2024

Après deux ans d’interruption, la revue littéraire L’Eau-forte revient pour un nouveau numéro publié à l’occasion du Printemps des Poètes de mars 2024, sur le thème de la Grâce.

Actualités Sambuc | Le 16 février 2024, par Sambuc éditeur.

Actualités Sambuc

Vœux de Nouvel An des éditions Sambuc

(Image de l'article n°939 : Image de l'article `Vœux de Nouvel An des éditions Sambuc`)
Image de l'article `Vœux de Nouvel An des éditions Sambuc` © Sambuc éditeur, 2024

À l’occasion de cette nouvelle année 2024, découvrez une petite rétrospective des éditions Sambuc pour ces quatre dernières années écoulées, riches en événements culturels et en publications.

Actualités Sambuc | Le 30 janvier 2024, par Sambuc éditeur.

Rechercher un article dans l’encyclopédie...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer