Sambuc éditeur

littérature & sciences humaines

Actualités Dernières parutions Littérature Arts Encyclopédie Quiz Librairies francophones La maison Contact

Arts | Le 15 avril 2023, par Sambuc éditeur. Temps de lecture : cinq minutes.


René Lalique

Orfèvre et verrier français, xixe-xxe siècles

D’abord créateur de bijoux Art nouveau, au terme d’une riche formation qui lui fait aborder de nombreux métiers d’art — dessin, modelage, gravure, joaillerie... — René Lalique (1860-1945) se tourne résolument vers l’art verrier au début des années 1900, et s’oriente vers des créations architecturales qui jouent de toute la palette du matériau : fontaines lumineuses, portes, panneaux muraux, etc. Il fonde la maison qui porte son nom, restée indépendante jusqu’au début des années 1990.

(Image de l'article n°282 : )
© Sambuc éditeur, 2024

René Lalique est né le 6 avril 1860 à Aÿ-Champagne, dans le département de la Marne. Il passe son enfance entre Paris et la Marne, et étudie à partir de 1872 au lycée Turgot (IIIe arrondissement).

Entré en apprentissage chez le bijoutier Art nouveau Louis Aucoc (1850-1932) peu après le décès de son père (1876), il s’initie aux techniques de la joaillerie. Il suit également les cours du soir à l’école des Arts décoratifs. Entre 1878 et 1880, il poursuit sa formation au Sydenham Art College de Londres, puis apprend le modelage et la gravure à l’eau-forte de retour à Paris. Il commence à cette époque à dessiner des bijoux. Reprenant l’atelier du joaillier Jules Destape en 1885, il devient créateur de bijoux dans le style Art nouveau. Ses conceptions en joaillerie s’inspirent de formes naturelles (motifs floraux et d’insectes) ou sont marquées par l’asymétrie, et donnent une importance égale au sertissage en métaux précieux et aux gemmes, perles rares et émaux. Il conçoit également des bijoux fantaisie (pendentifs et broches).

À partir du début des années 1890, Lalique ouvre un atelier de verrerie à Paris et introduit de plus en plus cette matière dans ses réalisations, replaçant les gemmes par des formes modelées en pâte de verre. Dans les premières années du xxe siècle, il se tourne peu à peu exclusivement vers ce matériau.

En 1908, il livre au parfumeur François Coty ses premières créations de flacons de parfum. À côté d’une production d’objets du quotidien (vases, luminaires, vaisselle) ou décoratifs, Lalique développe des pièces de grandes dimensions associées à l’architecture, comme ses fontaines réalisées en verre moulé (Expositions de Paris, 1925 et 1937), la décoration d’une chapelle funéraire à La Havane (Cuba), ou les portes à bas-reliefs de la résidence du prince Asaka (actuel Musée d’Art métropolitain Teien) à Tokyo.

René Lalique meurt le 1er mai 1945 à Paris (VIIIe arrondissement), à l’âge de 85 ans. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

L’œuvre de René Lalique

Son travail imaginatif se caractérise par une grande qualité d’exécution. Il a eu un impact majeur sur l’industrie artistique française de ces dernières années.

Grand innovateur, il introduit dans ses œuvres des matériaux inusuels, comme la corne ou l’émail, et contribue à la réinvention de l’art joaillier comme un « art total », au travers duquel il se voue à renouveler la gamme de la parure féminine.

Ses créations en verre adoptent souvent des motifs « givrées » par l’usage du verre dépoli.

La maison Lalique poursuit son activité après la mort de son fondateur, abordant l’univers du cristal sous la conduite de son fils, Marc Lalique, puis la création de parfums, la maroquinerie et le textile avec Marie-Claude Lalique.


Sambuc éditeur


Œuvres à découvrir en ligne

Ressource : Œuvres de Lalique sur le site du musée d’Orsay (musee-orsay.fr)

Ressource : Œuvres de Lalique sur le site du Nationalmuseum de Suède (collection.nationalmuseum.se)

Indications bibliographiques

Yvonne Brunhammer, René Lalique. Exceptional jewellery 1890–1912, Skira, 2007.

Ressource : Liste d’ouvrages dans le Catalogue collectif des Bibliothèques des Musées nationaux (auroch.culture.fr)


Entités nommées fréquentes : Art, Lalique, Paris.


L’actualité : derniers articles

Arts

Frères Le Nain

(Image de l'article n°957 : Image de l'article `Frères Le Nain`)
Image de l'article `Frères Le Nain` © Sambuc éditeur, 2024

Sombrés dans l’oubli pendant deux siècles, les frères Le Nain doivent leur lente redécouverte au romancier Champfleury (1821-1889), dans la seconde moitié du xixe siècle.

Arts | Le 10 juin 2024, par Sambuc éditeur.

Histoire

Débarquement de Normandie

(Image de l'article n°956 : Image de l'article `Débarquement de Normandie`)
Image de l'article `Débarquement de Normandie` © Sambuc éditeur, 2024

Le Débarquement de Normandie, et la Bataille qui s’ensuit sur le sol français, est une opération militaire amphibie et aérienne des troupes alliées au cours de la Deuxième Guerre mondiale, intervenue dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Histoire | Le 8 juin 2024, par Sambuc éditeur.

Histoire

Canal de Suez

(Image de l'article n°955 : Image de l'article `Canal de Suez`)
Image de l'article `Canal de Suez` © Sambuc éditeur, 2024

Le canal de Suez est une voie de communication maritime majeure entre la mer Méditerranée et la mer Rouge, construite à la fin du XIXe siècle par le percement de l’isthme séparant ces deux mers. Inauguré le 17 novembre 1869 après dix ans de travaux, le canal acquiert rapidement une importance majeure dans le commerce mondial.

Histoire | Le 7 juin 2024, par André Roussainville.

Rechercher un article dans l’encyclopédie...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer