SAMBUC ÉDITEUR

littérature & sciences humaines

Dernières parutions Catalogue Les éditions
Articles Les collections Contact Librairies


Beaux-arts | Le 05 octobre 2021, par Sambuc éditeur.
Lecture : quatre minutes.


« L’estampe et la gravure »

Francesco Villamena

Collectionneur et artiste italien, 1565–1624

Actif à Rome dans les années 1590 à 1620, Francesco Villamena est un graveur et collectionneur italien du xviie siècle.

(Image : Francesco Villamena)

Graveur et un marchand d’antiquités, Francesco Villamena est né à Assise vers 1565. Selon Baglione, il vient à Rome pendant la papauté de Sixte V (1585-1590), et y sera actif toute sa vie – il bénéficiera notamment d’un privilège papal de dix ans, accordé en octobre 1596, couvrant toute sa future production d’estampes.

Il apprend la gravure auprès de Cornelis Cort. Ses premières gravures connues illustrent la Pompe funèbre du pape Sixte V, parue en 1591. Il grave pour d’autres artistes (notamment Philippe Thomassin, Pietro Stefanoni, Matteo Florimi ou Donato Rasciotti), et dessine aussi ses propres estampes, qu’il publie et commercialise. Il était également réputé pour ses retouches de planches plus anciennes, comme une série de gravures de la colonne Trajane, qu’il réédite en 1616. Il enseigne le dessin dans son atelier.

Outre de nombreux portraits de saints, très demandés (pour lesquels il s’inspire notamment des œuvres de Barocci et de Vanni), et de personnages célèbres, sa production compte, notamment dans sa première période (autour de 1600), des représentations réalistes de gens simples, qui marqueront beaucoup Jacques Callot, comme la gravure La Baruffa di Bruttobuono (Les Gourmeurs, 1601).

Collectionneur réputé, Villamena a rassemblé de nombreuses peintures, sculptures, dessins et gravures, dont un inventaire partiel fut constitué après sa mort.

Actif jusqu’à la fin de sa vie, il meurt à Rome le 7 juillet 1624, à l’âge de 60 ans.


Sambuc éditeur


L’actualité : derniers articles

L’agriculture biologique peut-elle nourrir la population de la planète ? Le cas de l’azote offre un angle privilégié pour envisager la capacité productive de ce secteur agricole dans les années à venir.

Nature et biologie | Le 27 octobre 2021, par The Conversation (France).


Ce 19 octobre 2021 s’est tenu la première conférence de la série « L’art entre les lignes », organisée par l’Institut national d’Histoire de l’art (INHA). Elle était consacré au rôle et à l’histoire des musées.

Beaux-arts | Le 22 octobre 2021, par Sambuc éditeur.


L’entreprise OpenAI a récemment présenté un modèle d’intelligence artificiel capable de produire, de façon automatique, des résumés de très bonne qualité de romans et de livres.

Technologie | Le 21 octobre 2021, par Sambuc éditeur.


Rechercher un article...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer