Sambuc éditeur

littérature & sciences humaines

Actualités Dernières parutions Littérature Arts Encyclopédie Quiz Librairies francophones La maison Contact

Actualités culturelles | Le 31 mai 2024, par Luc Grampivf. Temps de lecture : huit minutes.


Rendez-vous aux jardins : les sens s’ouvrent ce week-end

Événement culturel en Europe

Du 31 mai au 2 juin 2024, en France et en Europe, les jardins seront à la fête. Comme tous les ans, lors du premier week-end de juin, les Rendez-vous aux jardins invitent les propriétaires de ces petits coins de nature à ouvrir leurs parcs et jardins à un large public, en proposant de nombreuses animations. Pour la 21e édition de cet événement créé en 2003, la thématique choisie, « Cinq sens au jardin », s’ouvre à toutes les sensations offertes par ces lieux de patrimoine vert, dans les villes et sur le territoire.

(Image de l'article n°954 : Magnolia-Poacées, 31 (Israfil Dough))
Magnolia-Poacées, 31 (Israfil Dough) © Sambuc éditeur, 2024

Chaque année au début du mois de juin, des milliers de parcs et jardins s’animent d’une programmation festive. Événement culturel et naturaliste, les Rendez-vous aux jardins invitent à la rencontre entre les nombreux acteurs du jardin (propriétaires et institutions, jardiniers, botanistes et scientifiques, historiens…) et un public de tout âge. D’ampleur européenne depuis l’édition de 2018, les Rendez-vous sont aujourd’hui organisés dans une vingtaine de pays du continent, et coordonnés à travers le réseau européen du patrimoine (HEREIN) encadrant les politiques nationales en faveur des jardins.

Ainsi, en 2023, plus de 2 200 lieux en France avaient ouvert leurs portes au public dans le cadre de cet événement, ainsi que dans plusieurs milliers de jardins ailleurs en Europe. Ainsi, la Finlande – qui a rejoint l’événement l’an dernier – avait ouvert les grilles de plus de 800 de ses parcs et jardins.

La nature par tous les sens

Après les thèmes du Changement climatique (2022) et de la Musique (2023), l’édition 2024 célébrera la physiologie du jardin, à travers la perception que nous en donnent nos sens. Choisie par la section des parcs et jardins de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA), la thématique « Les cinq sens au jardin » fait de ces écrins de nature une fête absolue. Comme l’écrit l’historienne Marie-Hélène Bénetière, qui signe le communiqué du ministère de la Culture :

« Le jardin est une expérience sensorielle, tous les sens y sont en éveil et transmettent des indications à notre cerveau. Le philosophe Aristote, dans son ouvrage De Anima, a montré que nos sens nous servent à saisir des informations sur notre environnement. « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent » écrivait Charles Baudelaire, cette synesthésie trouve un écho dans le jardin créé pour transmettre des émotions.
(...) Très âgé, alors qu’il était presque aveugle, Claude Monet ne retient plus que les couleurs de son jardin de Giverny dans ses tableaux. (...) L’ouïe est un sens souvent sollicité dans les jardins : chants d’oiseaux, cris d’animaux, tumulte des eaux, mélopées des orgues hydrauliques, murmure du vent, bruissement des plantes, installations sonores contemporaines, etc. (...) L’odeur de la terre et de l’humus après un orage est prégnante et nous transporte dans nos souvenirs de visites. (...) Les papilles de notre langue nous permettent de capter différentes saveurs, l’acide de la rhubarbe, le sucré de la fraise, le salé du radis, l’âpreté du coing ou encore l’amertume de l’olive. (...) Notre peau nous permet de ressentir la matière, le piquant du tronc de l’araucaria, le velouté des stachys (dites oreilles d’ours), le filandreux du tronc des séquoias, le pelucheux de certaines graminées ou des carex.  »

(« Les cinq sens au jardin », site de l’événement)

Cette célébration des sens, d’un parc bercé par les chants d’oiseaux et le bruit de l’eau, caressé par l’effleurement des herbes, est aussi une invitation à redécouvrir cette « nature en miniature » de nos patrimoines verts au-delà de l’esthétique visuelle : une invitation à se laisser pénétrer par toute la richesse des sensations associées à un lieu particulier. C’est aussi une découverte possible de la thérapie des espaces végétalisés, et des sensations autres : celles, par exemple, que connaissent les personnes mal-voyantes ou non-voyantes, ou les personnes sourdes. Le jardin devient ainsi « un voyage » vers « la compréhension et l’attention ».

La thématique de cette édition, révélée dès le mois de janvier dernier, avait fait l’objet d’une journée d’étude 7 février 20241, dans les murs de l’Institut national du patrimoine (INP).

Jardins remarquables, groupes scolaires, animations

Véritable « patrimoine vert » selon les mots de l’ethnologue Françoise Dubost, le jardin naît en Mésopotamie, dans la civilisation qui voit s’ériger les premières villes. Enclos, écrin de nature au creux de la vie urbaine, parfois sanctuarisé, ce lieu créé par l’art horticole est le pendant verdoyant de l’activité humaine. L’idée d’ars topiaria, façonnée par les Romains, désigne bien cette volonté technique dans l’arrangement des jardins.

Résultat de ces réalisations d’art qui font le parc ou le verger, le jardin est aussi un lieu de mémoire et de passage, de curiosité ; d’usage comme de transmission. C’est à ce titre qu’a été créé en 2004 le label « Jardin remarquable », qui regroupe aujourd’hui 480 lieux en France et une trentaine en Belgique – ce pays ayant rejoint le label en 2023. D’autres pays d’Europe, parmi lesquels le Portugal, la Roumanie ou la Hongrie, sont aussi appelés à se greffer à cette distinction ministérielle, qui fête cette année ses 20 ans : à l’occasion de cet anniversaire, un colloque se tiendra le 27 novembre 2024, au sein de l’Institut national du patrimoine.

Dans une perspective similaire, un prix « Art du jardin », annuel, a été lancé par la fondation Signature. Le prix 2023 avait récompensé le jardin du château de Valmer (Chançay, Indre-et-Loire).

Ouverte à de nombreux autres lieux, plus ou moins discrets, répartis sur l’ensemble du territoire, ces Rendez-vous du début du mois de juin font vivre les jardins par des animations exceptionnelles : visites guidées ou en circuits, expositions, concerts et conférences, nocturnes.

La première journée de l’événement (cette année, le vendredi 31 mai) est traditionnellement consacrée aux publics scolaires, et ouvre les grilles de ces lieux charmants à des expériences sensorielles ou pédagogiques, de démonstrations et d’ateliers pédagogiques.


Luc Grampivf


En savoir plus

Ressource : Le thème de l’édition 2024 : Les cinq sens au jardin (rendezvousauxjardins.culture.gouv.fr)

Ressource : Coups de coeur en région 2024 : Biodiversité en Grand Est, Légendes de Bretagne, Jardins créoles en Outre-mer... (rendezvousauxjardins.culture.gouv.fr)

Note 1. Ressource vidéo : Journée d’étude sur les « cinq sens au jardin », thème de la 21e édition des Rendez-vous aux jardins (youtube.com)

Autres institutions

Ressource : La Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (culture.gouv.fr)

Ressource : EGHN — Réseau Européen du Patrimoine des Jardins (eghn.org)

Ressource : L’Itinéraire Européen des Jardins Historiques (europeanhistoricgardens.eu)


Entités nommées fréquentes : Rendez-vous, Les, France, Europe.


L’actualité : derniers articles

Arts

Frères Le Nain

(Image de l'article n°957 : Image de l'article `Frères Le Nain`)
Image de l'article `Frères Le Nain` © Sambuc éditeur, 2024

Sombrés dans l’oubli pendant deux siècles, les frères Le Nain doivent leur lente redécouverte au romancier Champfleury (1821-1889), dans la seconde moitié du xixe siècle.

Arts | Le 10 juin 2024, par Sambuc éditeur.

Histoire

Débarquement de Normandie

(Image de l'article n°956 : Image de l'article `Débarquement de Normandie`)
Image de l'article `Débarquement de Normandie` © Sambuc éditeur, 2024

Le Débarquement de Normandie, et la Bataille qui s’ensuit sur le sol français, est une opération militaire amphibie et aérienne des troupes alliées au cours de la Deuxième Guerre mondiale, intervenue dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Histoire | Le 8 juin 2024, par Sambuc éditeur.

Histoire

Canal de Suez

(Image de l'article n°955 : Image de l'article `Canal de Suez`)
Image de l'article `Canal de Suez` © Sambuc éditeur, 2024

Le canal de Suez est une voie de communication maritime majeure entre la mer Méditerranée et la mer Rouge, construite à la fin du XIXe siècle par le percement de l’isthme séparant ces deux mers. Inauguré le 17 novembre 1869 après dix ans de travaux, le canal acquiert rapidement une importance majeure dans le commerce mondial.

Histoire | Le 7 juin 2024, par André Roussainville.

Rechercher un article dans l’encyclopédie...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer