Sambuc éditeur

littérature & sciences humaines

Actualités Dernières parutions Littérature Arts Encyclopédie Quiz Librairies francophones La maison Contact

Histoire | Le 8 juin 2024, par Sambuc éditeur. Temps de lecture : dix minutes.


Débarquement de Normandie

Opération militaire

Le Débarquement de Normandie, et la Bataille qui s’ensuit sur le sol français, est une opération militaire amphibie et aérienne des troupes alliées au cours de la Deuxième Guerre mondiale, intervenue dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Préparée à partir de 1943 sous le nom d’opération Overlord, la Bataille de Normandie crée un front occidental dans les combats contre les forces de l’Axe, et joue un rôle déterminant dans la victoire finale des Alliés.

(Image de l'article n°956 : Vue aérienne des troupes alliées débarquant en Normandie. U.S. Maritime Commission photo)
Vue aérienne des troupes alliées débarquant en Normandie. U.S. Maritime Commission photo © Sambuc éditeur, 2024

Représentés dans les productions hollywoodiennes sous les traits d’une fresque épique (Le Jour le plus long de Darryl F. Zanuck, 1962 ; Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg, 1998 ; série Band of Brothers, 2001), le Débarquement et la Bataille de Normandie occupent une place incontournable dans la culture et les mentalités contemporaines. Ancrés dans la mémoire sociale par les commémorations, et objets d’un fort tourisme mémoriel qui attire de nombreux visiteurs sur les plages et les sites emblématiques de Normandie, ces événements militaires témoignent, comme « lieu de mémoire », d’une symbolique centrale dans la construction de l’histoire contemporaine des sociétés démocratiques.

Deux ans après le début du conflit, l’entrée en guerre des États-Unis en décembre 1941 permet d’envisager la création d’une tête de pont alliée en Europe occidentale. Le débarquement en Normandie, baptisé opération Overlord, devait percer les défenses côtières allemandes, et permettre l’accostage de plusieurs milliers de navires sur les plages normandes. Défi militaire immense, cette opération nécessitait une planification minutieuse entamée dès le printemps 1943. L’importance des conditions maritimes et météorologiques (pleine lune, mer calme, vent faible) a fortement restreint le choix de la date.

Le 6 juin 1944, plus de 155 000 soldats alliés accosteront en Normandie, sur cinq plages du Calvados réparties en deux secteurs (américain et anglo-canadien).

De l’armistice à l’opération Overlord

Entre le 26 mai et le 3 juin 1940, l’opération Dynamo marque l’évacuation des dernières troupes alliées britanniques depuis les plages et le port de Dunkerque. Quelques semaines plus tard, le 22 juin 1940, la France signe l’armistice avec l’Allemagne.

Un an plus tard, le 22 juin 1941, l’Allemagne déclare la guerre à l’URSS. Le 7 décembre de la même année, l’attaque japonaise sur Pearl Harbour provoque l’entrée en guerre des États-Unis.

En janvier 1942, une conférence des chefs d’État alliés se tient à Washington pour coordonner les efforts de guerre. Le 19 août, un raid anglo-canadien est mené sur Dieppe, et le 8 novembre, se déroule l’opération Torch qui organise le débarquement allié en Afrique du Nord, conjointement à la seconde bataille d’El-Alamein en Égypte qui repousse la menace allemande sur le canal de Suez. Le 10 novembre 1942, les troupes allemandes débutent l’invasion de la zone libre en France (opération Anton).

En janvier 1943, la conférence de Casablanca met en place l’état-major du COSSAC pour la planification d’un débarquement sur le front de l’ouest. Le 10 juillet 1943, l’opération Husky enclenche le débarquement allié en Sicile (début de la campagne d’Italie pour l’ouverture d’un second front en Europe), qui précède de peu la chute de Mussolini (22 juillet). Entre le 17 et le 24 août 1943, la conférence des Alliés à Québec, organisée sous le nom de code Quadrant, réunit Winston Churchill, Franklin D. Roosevelt et William Lyon Mackenzie King pour discuter des plans d’invasion de l’Italie et de la France.

Le 8 septembre 1943, l’Italie capitule peu de temps avant le débarquement des Alliés à proximité de Salerne (opération Avalanche).

Le 22 janvier 1944 a lieu un nouveau débarquement allié en Italie, formé par un assaut amphibie dans les environs d’Anzio (opération Shingle)

Le débarquement du 6 juin 1944

Du 28 novembre au 1er décembre 1943, la conférence de Téhéran, réunissant Winston Churchill, Franklin Roosevelt et Joseph Staline au sein de l’ambassade de l’URSS en Iran, prépare l’organisation d’un débarquement en Normandie (opération Overlord).

À l’issue de cette rencontre, le 6 décembre 1943, le général Dwight D. Eisenhower est nommé par Roosevelt au commandement suprême des forces expéditionnaires alliées (SHAEF), afin de planifier le débarquement de Normandie.

Le 15 février 1944, le général Montgomery présente le plan final de l’opération Overlord. Quelques mois plus tard, le 15 mai, se tient la conférence définitive du SHAEF pour finaliser les préparatifs. Le 6 juin marque le Jour J avec le débarquement allié en Normandie.

Avant 1h du matin, les opérations commencent avec le parachutage d’éclaireurs sur le Cotentin. Simultanément, les premiers bombardements débutent, tandis que les ponts stratégiques de Ranville et Bénouville sont pris par les forces alliées.

Entre 1h30 et 3h30, a lieu un largage massif de parachutistes, dispersant les troupes alliées derrière les lignes ennemies pour préparer le terrain aux forces principales.

À 4h30, Sainte-Mère-Église est libérée, marquant une première victoire significative pour les Alliés sur le sol français. Une heure plus tard, à 5h, les forces navales atteignent la côte.

À 6h, débute un bombardement intense des défenses allemandes. Une demi-heure plus tard, à 6h30, les premières barges américaines touchent le sable normand de Omaha Beach et Utah Beach.

Entre 7h et 8h, les Alliés lancent l’assaut sur la pointe du Hoc. Simultanément, se déroulent les débarquements sur les plages Gold, Sword et Juno (secteur anglo-canadien), impliquant des troupes britanniques, canadiennes et d’autres forces alliées.

Dès le lendemain, les Britanniques libèrent Bayeux.

Après le Débarquement : chronologie de la libération

15 mai 1944. — Conférence définitive du SHAEF.

6 juin. — Le Jour J, opération Overlord : débarquement allié en Normandie.

7 juin. — Libération de Bayeux par les Britanniques.

11 juin. — Hitler interdit la retraite allemande.

12 juin. — La Ire armée américaine prend Carentan.

13 juin. — Échec de la IIe armée britannique devant Villers-Bocage. Premières bombes volantes lancées sur le sud de l’Angleterre.

14 juin. — Discours du général de Gaulle à Bayeux.

17 juin. — La Ire armée américaine prend Barneville (sud du Cotentin). Hitler rencontre von Rundstedt et Rommel à Soissons.

19-22 juin. — Une violente tempête disloque les ports artificiels Mulberry.

25 juin. — Opération Dauntless par le 30e corps britannique.

26-30 juin. — Opération Epsom lancée par le 8e corps anglais à l’ouest de Caen.

27 juin. — Prise de Cherbourg par le 7e corps US.

28 juin. — Suicide du général Dollmann commandant la VIIe armée allemande.

2 juillet. — Le maréchal von Rundstedt est remplacé par le maréchal von Kluge à la tête du commandement de l’Ouest.

3 juillet. — Début de l’offensive sur Saint-Lô par la Ire armée US.

6 juillet. — Le général von Schweppenburg remplacé par le général Eberbach à la tête des divisions Paner.

7-8 juillet. — Opération Charmwood : le premier corps britannique nettoie la moitié nord de Caen.

10 juillet. — Opération Jupiter du 8e corps anglais vers la Bretagne.

18 juillet. — Le maréchal Rommel grièvement blessé est remplacé par le maréchal von Kluge.

18-20 juillet. — Opération Goodwood : prise de Caen par les 8e et 1er corps britanniques, et le 2e corps canadien.

19 juillet. — Prise de Saint-Lô par la Ire armée US.

20 juillet. — Attentat manqué contre Hitler.

23 juillet. — La Ire armée canadienne devient opérationnelle.

25-28 juillet. — Opération Cobra, précédée d’un bombardement massif à l’ouest de Saint-Lô. Début de l’offensive américaine par le 7e corps US dans le bocage.

30 juillet. — Opération Bluecoat par IIe armée britannique, attaque au sud de Caen. La Ire armée US prend Avranches.

Ier août. — Remaniement du haut commandement. Le 12e groupe d’armées américain est constitué. La IIIe armée US du général Patton devient opérationnelle.

6-8 août. — Contre-attaque allemande sur Mortain.

8 août. — Opération Totalize par la Ire armée canadienne le long de la route Caen-Falaise.

12 août. — Le général Bradley avec le 15e corps US prend Argentan.

15 août. — Opération Dragon : débarquement allié en Provence.

16 août. — Retraite de la VIIe armée allemande.

17 août. — La Ire armée canadienne prend Falaise.

18 août. — Von Kluge se suicide, il est remplacé par le maréchal Model.

19 août. — La IIIe armée US franchit la Seine à Mantes.

20-22 août. — Fermeture de la poche de Falaise par la Ire armée canadienne et la Ire armée US.

12-16 septembre. — Seconde conférence de Québec, destinée à préparer l’issue du conflit et la démilitarisation de l’Allemagne.


Sambuc éditeur



Entités nommées fréquentes : Normandie, Overlord, France, Italie, Alliés, SHAEF, Bayeux, Ire, Caen, US, Saint-Lô, Kluge, Allemagne.


L’actualité : derniers articles

Arts

Frères Le Nain

(Image de l'article n°957 : Image de l'article `Frères Le Nain`)
Image de l'article `Frères Le Nain` © Sambuc éditeur, 2024

Sombrés dans l’oubli pendant deux siècles, les frères Le Nain doivent leur lente redécouverte au romancier Champfleury (1821-1889), dans la seconde moitié du xixe siècle.

Arts | Le 10 juin 2024, par Sambuc éditeur.

Histoire

Débarquement de Normandie

(Image de l'article n°956 : Image de l'article `Débarquement de Normandie`)
Image de l'article `Débarquement de Normandie` © Sambuc éditeur, 2024

Le Débarquement de Normandie, et la Bataille qui s’ensuit sur le sol français, est une opération militaire amphibie et aérienne des troupes alliées au cours de la Deuxième Guerre mondiale, intervenue dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Histoire | Le 8 juin 2024, par Sambuc éditeur.

Histoire

Canal de Suez

(Image de l'article n°955 : Image de l'article `Canal de Suez`)
Image de l'article `Canal de Suez` © Sambuc éditeur, 2024

Le canal de Suez est une voie de communication maritime majeure entre la mer Méditerranée et la mer Rouge, construite à la fin du XIXe siècle par le percement de l’isthme séparant ces deux mers. Inauguré le 17 novembre 1869 après dix ans de travaux, le canal acquiert rapidement une importance majeure dans le commerce mondial.

Histoire | Le 7 juin 2024, par André Roussainville.

Rechercher un article dans l’encyclopédie...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer