SAMBUC ÉDITEUR

littérature & sciences humaines

Dernières parutions Catalogue Les éditions
Articles Les collections Contact


Actualité | 06 février 2021 | par Sambuc éditeur


Le Film sur l’art au Louvre : Le Tricheur, la Vague, le Verrou...

Des classiques de la peinture et de l’art à travers le cinéma.

Suite au Journées internationales du film sur l’art (JIFA), organisées par le Louvre en ligne et en direct du 22 au 31 janvier dernier, le Musée rend disponible en ligne, durant ce weekend, des documentaires et des fictions qui mettent en scène l’art et la création, articulés cette année autour de la thématique de la « correspondance entre les arts ».

(Image : Le Film sur l’art au Louvre : Le Tricheur, la Vague, le Verrou...)

La quatorzième édition des Journées internationales du film sur l’art

Fondées en 2008 par le Louvre, en écho au classique Festival international du film sur l’art de Montréal (le FIFA, créé en 1981), ces journées consacrées à l’art cinématographique mettent à l’honneur des œuvres filmiques, et des portraits de réalisateurs qui éclairent la pratique artistique, ses outils, ou encore ses matières et ses lieux.

Hors d’un cadre compétitif, la sélection égrène chaque année au mois de janvier, autour d’une thématique, des films qui décloisonnent les genres de la fiction et du documentaire. D’une diffusion parfois discrète en salle, ces réalisations bénéficient ainsi de ces quatre jours de projection dans un cadre privilégié, sur le grand écran de l’Auditorium du Louvre.

Cette année, confinement oblige, les Journées se sont adaptées au numérique ; après une diffusion en « live » depuis l’Auditorium de la sélection 2021, autour de la thématique « correspondance entre les arts », les films choisis pour les Journées seront disponibles en ligne pour quelques jours, ainsi que les rediffusions des documentaires de la série « Palettes », réalisée par Alain Jaubert.

Correspondances : des langues et des matières

À travers une correspondance entre les arts, la thématique de l’édition 2021 interroge les langues par lesquelles s’exprime, de la danse au vitrail, de la sculpture au cinéma, une même énergie créatrice. Comme les célébrait Baudelaire, les « confuses paroles » de la nature investissent des matières et des lieux : le marbre, les pigments, le corps humain, le langage, sont autant de façons de célébrer l’être et la vie par une unique et universelle pratique : l’art. Si « les » arts parlent des langues différentes, les Journées 2021 proposaient de les unir à travers un regard, celui de cinéastes qui en « capturent » les pratiques.

Invité d’honneur de cette édition, Alain Jaubert proposait une master classe animée par Dominique Païni, ainsi que la présentation de plusieurs rediffusions des films de la série « Palettes », célèbre émission diffusée pour la première fois à la fin des années 1980. Présentée sur Arte jusqu’en 2003, « Palettes » traitait de la peinture dans un format court (28 minutes) et original, en proposant la lecture d’une œuvre particulière de l’histoire de l’art.

Un demi-douzaine d’épisodes de « Palettes », regroupant chacun les présentations de trois œuvres, sont disponibles en ligne jusqu’au 7 février, à l’adresse ci-dessous. Au programme : Le Verrou de Fragonard, la Vague d’Hokusaï, ou encore des tableaux de Géricault, Rembrandt, Watteau...

Jusqu’au 7 février 2021, la série « Palettes » d’Alain Jaubert en ligne.


Sambuc éditeur


retour aux articles



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer