Sambuc éditeur

littérature & sciences humaines

Actualités Dernières parutions Littérature Arts Encyclopédie Quiz Librairies francophones La maison Contact

Arts | Le 19 août 2023, par Sambuc éditeur. Temps de lecture : six minutes.


Jean-Baptiste Siméon Chardin

Peintre français du xviiie siècle

Célèbre pour ses natures mortes à la présence frappante, Jean-Baptiste Siméon Chardin (1699-1779) est l’auteur d’une œuvre picturale discrète et exigeante, éloignée des grands genres académiques. Après une indifférence de près d’un siècle, ses toiles sont redécouvertes au xixe siècle ; les frères Goncourt et Marcel Proust salueront ce peintre qui sait rendre aux yeux du spectateur « la vie inanimée des choses ».

(Image de l'article n°928 : )
© Sambuc éditeur, 2024

Jean Siméon Chardin naît en 1699 à Paris, d’un père ébéniste. Il fut l’élève de Pierre-Jacques Cazes (1676-1754), Noël Nicolas Coypel (1690-1734), ainsi que de Jean-Baptiste van Loo (1684-1745) avec lequel il restaura la galerie de François Ier à Fontainebleau. En 1724, il devient maître de la Guilde de Saint-Luc, et en 1728, il est admis à l’Académie de Paris comme peintre d’animaux et de fruits. Bien qu’il ne fût pas peintre d’histoire (le genre pictural le plus noble dans la hiérarchie de l’académie), Chardin fut nommé conseiller de l’Académie en 1743, trésorier en 1755, puis organisateur des expositions en 1761.

En 1757, Louis XV accorde à Jean Siméon Chardin un appartement au Louvre ; à partir de 1768, il reçoit également une pension royale. Il meurt à Paris en décembre 1779, et sera inhumé dans l’église Saint-Germain-l’Auxerrois.

Œuvre et postérité de Siméon Chardin

Aux natures mortes des débuts s’ajoutent, à partir des années 1730, des peintures figuratives, des scènes de genre et des figures isolées, qui témoignent de l’influence des Hollandais du xviie siècle et de celle des frères Le Nain. Chardin a également peint des portraits, pour lesquels il a préféré dans les dernières années la technique du pastel. Avec ses peintures de personnages de genre, très appréciées du public contemporain, Chardin devint l’un des peintres les plus recherchés, répondant à la demande par des répliques de ses œuvres les plus populaires, qui furent également reproduites dans de très nombreuses gravures.

Son influence artistique au xviiie siècle se limita cependant à quelques artistes, dont Nicolas-Bernard Lépicié (1735-1784), Philippe Canot (1715-1783), Charles Eisen (1720-1778), Jeaurat de Bertry (1728-1796), Pierre-Louis Dumesnil (1698-1781), et dans la nature morte, Anne Vallayer-Coster (1744-1818) et Roland de La Porte (1724-1793). Depuis le milieu du xixe siècle, son travail a repris une importance considérable, notamment pour Thomas Couture (1815-1879), Édouard Manet (1832-1883) et surtout Paul Cézanne (1839-1906), mais aussi, au xxe siècle, Matisse (1869-1954), Picasso (1881-1973) et Giorgio Morandi (1890-1964).

Les toiles de Chardin possèdent une force et une vérité d’effet qu’elles doivent avant tout à la simplicité frappante de ses compositions, aussi bien dans ses natures mortes (Verre d’eau et cafetière, ca 1760 ; Le Panier de fraises des bois, 1761 ; Le Gobelet d’argent, ca 1768) que dans ses scènes de genre (La Bulle de savon, 1734 ; Le Château de cartes, 1735-1737 ; La Fillette au volant, 1741). Discrets et sensuels, les tons naissent d’une douce diffusion de la lumière sur un jeu de textures très travaillées (le peintre joue notamment des empâtements), imitant tous les jeux de lumière – transparence (Verre d’eau et cafetière, ca 1760), brillance (Poires, noix et verre de vin, ca 1768), granulosité (Le Panier de fraises des bois, 1761)... – dotant les choses d’une remarquable sensation de présence.


Sambuc éditeur


Consulter des peintures de Chardin

1731-1732 : La Nappe blanche (artic.edu)

1738 : La Pourvoyeuse (beaux-arts.ca)

1761 : Le Panier de fraises des bois (commons.wikimedia.org)

ca. 1776 : Autoportrait à la visière (artic.edu)


Entités nommées fréquentes : Chardin, Le Panier.


L’actualité : derniers articles

« Des auteurs et des œuvres »

Howard Phillips Lovecraft

(Image de l'article n°940 : Image de l'article `Howard Phillips Lovecraft`)
Image de l'article `Howard Phillips Lovecraft` © Sambuc éditeur, 2024

Méconnue de son vivant, l’œuvre de H. P. Lovecraft n’accède à la notoriété que plusieurs décennies après sa mort. Entretenant une vaste correspondance avec les autres auteurs de « récits étranges » et de pulp fiction, Lovecraft est aujourd’hui reconnu comme un classique de la littérature de genre.

Littérature | Le 16 février 2024, par Raphaël Deuff.

Actualités Sambuc

La revue « L’Eau-forte » revient en Grâce

(Image de l'article n°942 : Image de l'article `La revue « L’Eau-forte » revient en Grâce`)
Image de l'article `La revue « L’Eau-forte » revient en Grâce` © Sambuc éditeur, 2024

Après deux ans d’interruption, la revue littéraire L’Eau-forte revient pour un nouveau numéro publié à l’occasion du Printemps des Poètes de mars 2024, sur le thème de la Grâce.

Actualités Sambuc | Le 16 février 2024, par Sambuc éditeur.

Actualités Sambuc

Vœux de Nouvel An des éditions Sambuc

(Image de l'article n°939 : Image de l'article `Vœux de Nouvel An des éditions Sambuc`)
Image de l'article `Vœux de Nouvel An des éditions Sambuc` © Sambuc éditeur, 2024

À l’occasion de cette nouvelle année 2024, découvrez une petite rétrospective des éditions Sambuc pour ces quatre dernières années écoulées, riches en événements culturels et en publications.

Actualités Sambuc | Le 30 janvier 2024, par Sambuc éditeur.

Rechercher un article dans l’encyclopédie...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer