SAMBUC ÉDITEUR

littérature & sciences humaines

Dernières parutions Les collections Catalogue
Encyclopédie La maison d’édition Librairies Contact


Beaux-arts | Le 20 octobre 2021, par Raphaël Deuff.
Lecture : six minutes.


« L'Estampe et le dessin »

Antonio Tempesta

Artiste italien, xviexviie siècles

Antonio Tempesta, surnommé « Il Tempestino », a vécu entre la fin du xvie siècle et le début du xviie siècle. Peintre et graveur, il établit à travers son œuvre une jonction entre l’art de la Rome baroque et l’univers pictural des Flandres. Il est connu pour ses séries de gravures ayant pour sujet de grandes batailles, des récits mythologiques ou des vies de saints. Originaire de Florence, Tempesta installe son atelier à Rome au début des années 1580.

(Image : Antonio Tempesta)

Antonio Tempesta naît à Florence en 1555. Il débute son apprentissage artistique auprès du maître Santi di Tito (1536–1603), à l’origine du style « contre-maniériste ». Il rejoint ensuite l’atelier du peintre et graveur flamand Giovanni Stradano (1523–1605), qui s’était établi à Florence en 1550, et faisait partie de l’Accademia delle Arti del Disegno fondée, sous l’influence de Vasari, par Cosme I de Médicis. Tempesta rejoint l’Académie en décembre 1576, mais quitte bientôt Florence pour Rome (dans les années 1570), où il se lie avec la communauté hollandaise de la ville. Ses premières estampes connues datent de 1589.

Outre des commandes de fresques, dont les paysages témoignent d’une influence flamande (Villa Lante de Bagnaia, Sala delle Carte Geographiche du Vatican), on attribue à Tempesta près de deux mille estampes – en grande partie des eaux-fortes – représentant des paysages, des scènes de pêche et de chasse, et surtout des séries historiques (batailles, parades et processions), et des suites d’après des textes sacrés ou des œuvres littéraires.

« Il y a peu d’artistes qui égalent Tempesta à l’égard de la fécondité dans la composition. Ses groupes offrent de l’esprit, il met dans ses figures de l’élégance et de la grâce, et son dessein, quoiqu’il ne soit pas toujours pur, montre une très grande pratique.
Les batailles, les chasses, les marches et les combats de cavalerie sont les sujets qu’il traitoit de préférence. Quoique ses chevaux soient trop forts de chair, ils ont le mérite de la variété dans les attitudes et dans les mouvemens. Les têtes de ces animaux ont généralement de la noblesse. »

(Adam von Bartsch, Le Peintre graveur, vol. XVII, Vienne, Mechetti, 1818, p. 125.)

Parmi les sujets historiques, on doit à Tempesta une Vie d’Alexandre le Grand (Alexandri magni praecipuae res gestae…), publiée en 1608, ainsi que plusieurs triomphes d’empereurs romains. La grande suite d’estampes de la Batovorum cum Romanis Bellum (« Guerre des Bataves contre les Romains ») sera publiée en 1612. Il réalise aussi un ensemble de cent cinquante planches tirées des Métamorphoses d’Ovide, dont la seconde édition fut gravée par Pieter de Jode et imprimée aux Pays-Bas vers 1606.

Tempesta prépare également de nombreuses séries sur des thèmes religieux, comme les estampes ornant l’Historia delle sante vergini Romane… d’Antonio Gallonio, publiée à Rome en 1591, et plusieurs vies de saints et de martyrs chrétiens imprimées également dans les années 1590. Ses Scènes de l’Ancien Testament seront publiées par Nicolaus van Aelst en 1613.

À Rome, puis à Florence où il se réinstalle un temps dans les années 1610, Tempesta aura pour élève Jacques Callot, qu’il initie à la technique à l’eau-forte. De retour à Rome, il entre en 1623 à l’Accademia di San Luca. Il meurt le 5 août 1630, à l’âge de 75 ans.


Raphaël Deuff


Bibliographie

Adam von Bartsch, « Œuvres d’Antoine Tempesta », Le Peintre graveur, vol. XVII, Vienne, Mechetti, 1818, p. 125-188.

Michael Bryan, Dictionary of painters and engravers, biographical and critical, vol. II, London, G. Bell & sons, 1889.

Eckhard Leuschner, Antonio Tempesta. Ein Bahnbrecher des römischen Barock und seine europäische Wirkung, Petersberg, M. Imhof, 2005.


L’actualité : derniers articles

Ce samedi 1er octobre 2022 à 17h00, les éditions Sambuc présenteront leur travail d’édition de livres d’art, à l’occasion du salon d’art contemporain « Art inédit » à Poissy.

Actualité | Le 30 septembre 2022, par Sambuc éditeur.


À l’occasion de la Journée européenne des langues, le 26 septembre 2022, la DGLFLF lance une vaste collecte d’enregistrements sonores de la langue sur tout le territoire, à travers le laboratoire mobile Écouter-Parler.

Actualité | Le 24 septembre 2022, par Sambuc éditeur.


Dans le cadre de l’ Année internationale du verre 2022 proclamée par l’ONU, les éditions Sambuc publieront jusqu’à la fin de l’année de nombreux contenus en lien avec ce matériau.

Actualité | Le 22 septembre 2022, par Sambuc éditeur.


Rechercher un article dans l’encyclopédie...



Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies de mesure d’audience. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer